1. Accueil
  2. fiche conseil
  3. Comprendre
  4. Je dois passer une coloscopie virtuelle , tout savoir

conseil

Je dois passer une coloscopie virtuelle , tout savoir

LA COLOSCOPIE VIRTUELLE

Le cancer du côlon est la seconde cause de décès par cancer en Europe.
Il  peut souvent être évité si les polypes qui le précèdent sont détectés et retirés suffisamment tôt.
Les polypes sont des excroissances de la surface interne du colon qui peuvent, lorsquils se développent, devenir cancéreux.
Le dépistage est donc essentiel. Après discussion avec votre médecin traitant, en labsence dantécédent personnel ou familial, de signe clinique pouvant orienter vers une néoplasie tumorale du côlon, celui-ci est à réaliser dès 50 ans par la recherche de sang dans les selles. En cas de résultat positif, de facteurs de risque ou d’éléments cliniques pouvant faire suspecter un cancer du côlon, un avis doit être pris auprès dun gastro-entérologue pour discuter de la réalisation dune coloscopie optique.

En France, la coloscopie virtuelle est indiquée en cas de coloscopie optique incomplète (exemple : beaucoup de boucles dans le côlon, entravant la progression), de contre indication à la coloscopie optique ou de refus après une information éclairée par un gastro-entérologue. La coloscopie virtuelle est un examen radiologique réalisé à laide dun scanner de dernière génération permettant l’étude du côlon après distension de ce dernier à laide de gaz CO2 (inoffensif), qui se résorbe très rapidement.

Comme un scanner classique, des images « en tranches » de labdomen sont collectées, puis un programme informatique les assemble pour former une image en 3D, en loccurrence une image de lintérieur du côlon.

En cas de résultat positif de la coloscopie virtuelle, une coloscopie optique devra être discutée, la coloscopie virtuelle ne permettant pas de faire de biopsie et donc de statuer sur la nature de la lésion (bénigne ou non).

La coloscopie virtuelle est réalisée suite à la demande de votre gastro-entérologue.

AVANT LEXAMEN :

La préparation se compose de quatre parties :

-Un régime alimentaire à suivre, deux jours avant votre examen, permettant dobtenir un effet de satiété satisfaisant tout en limitant le plus possible les fibres et les résidus de selles dans le côlon qui pourraient gêner la détection des polypes lors de lexamen (mêmes principes que pour une coloscopie optique).

-La prise des produits de contraste, en labsence dantécédent de réaction allergique connu, après chaque repas pris la veille de votre examen. Ces produits vont se mélanger aux éventuelles selles résiduelles afin de les « colorer » et de les distinguer d’éventuels polypes.

-Labsorption de boissons de votre choix en grande quantité qui servira à vous hydrater et à laver le côlon.

-La prise des laxatifs la veille au soir de lexamen qui permettra de vider le côlon des résidus de selles et de chasser lexcédent de liquides. Cette préparation du côlon ne vous empêchera pas de continuer à avoir votre activité journalière habituelle. Cependant, il serait prudent d’être à proximité des toilettes à partir de 18 heures la veille de l’examen après la prise des laxatifs prescrits (évitez toute sortie la veille au soir de lexamen). Il est recommandé de ne pas prendre les laxatifs dans lheure qui suit la prise éventuelle dantiacides (médicaments contre les ulcères gastriques et les brûlures de lestomac) là ils pourraient provoquer des crampes abdominales et des sensations de brûlure rectale.

Le suivi méticuleux des instructions concernant la préparation est capital et indispensable afin de rendre votre côlon le plus propre possible dans le but dobtenir un résultat dexamen fiable et précis concernant la recherche d’éventuels polypes.

Sans cette préparation, une trop grande quantité de résidus de selles pourrait gêner lanalyse précise du côlon et conduire à un échec de lexamen, une coloscopie virtuelle inutile.

COMMENT LEXAMEN SE DÉROULE-T-IL ?

Vous êtes allongé sur un lit qui va savancer progressivement au travers de lanneau du scanner qui délivre les rayons X (en quantité moindre quun scanner habituel).

Un médicament contre les spasmes de lintestin sera injecté par voie intraveineuse.

Une sonde en plastique est placée dans le rectum, qui va insuffler du dioxyde de carbone (gaz carbonique) dans le côlon.

Il est nécessaire de bien déplisser le colon afin de mieux détecter les polypes(On ne lit pas un journal froissé en boule).
Nos centres de scanner sont équipés dinsufflateurs de gaz carbonique (CO²) qui assurent des débits de CO² sécurisés grâce à des manomètres. Le CO² a lavantage de se résorber rapidement après lexamen.

Pendant lexamen, il vous est demandé de retenir votre respiration pendant environ 10 secondes, plusieurs fois et dans plusieurs positions du corps.

Ensuite, les images sont transmises à un ordinateur qui va transformer les données recueillies en images en trois dimensions et reconstruire une image complète de lintérieur du côlon. Cette transformation informatique demande entre 15 et 45 minutes.

Après lexamen, vous pouvez avoir des spasmes abdominaux qui disparaîtront rapidement avec la résorption du gaz carbonique qui vous a été insufflé.
Lexamen lui-même est court et dure environ 10 minutes. Par contre linterprétation est plus longue. Il est donc possible que les résultats vous soient transmis le lendemain.
Votre médecin prescripteur sera lui aussi tenu au courant des résultats.

INFORMATIONS IMPORTANTES :

Si pour une raison quelconque vous narrivez pas à suivre correctement la préparation, contactez-nous par téléphone au 05.59.22.47.47 ou par mail sur contact@ocean-imagerie.fr.

Si vous avez un traitement médicamenteux en cours, ne linterrompez pas.

Si vous êtes diabétique, consultez votre médecin pour adapter au mieux votre traitement et régime.

FICHE ANNEXE A TELECHARGER

 

 

Aller au contenu principal