radiologie interventionnelle

Embolisation du Post-partum

Type d'intervention

Embolisation

Type de pathologie

Type d'hospitalisation

3 à 5 jours

Type d"anesthésie

Sous sédation

Indications

  • Hémorragie de la délivrance ou hémorragie sur malformation artério-veineuse

En quoi consiste l’intervention ?

Embolisation du post-partum : qu’est ce que c’est ?

  • L’hémorragie du post-partum est une hémorragie (perte de sang par les voies naturelles) survenant après un accouchement (hémorragie de la délivrance) ou après un curetage pour fausse couche (hémorragie sur malformation artério-veineuse).
  • Le traitement de cette hémorragie est réalisé à base de médicaments dits « vasoconstricteurs » (médicaments qui diminuent la taille des artères).
  • Les formes graves (perte de sang > 1 litre) ne répondent pas au traitement médical et nécessitent une embolisation en urgence.
  • Notre équipe de radiologues interventionnels et d’anesthésistes assure une permanence des soins avec prise en charge à H24 et 7 jours / 7.

 

Déroulement de l’intervention ?

Type d’anesthésie

Le geste est le plus souvent réalisé sous sédation (vous serez consciente mais sans sensation de douleur) et sous l’effet d’une éventuelle péridurale.

Déroulement de l’intervention

  • Vous serez installé sur le dos, sur la table de radiologie.
  • Le radiologue interventionnel réalisera une ponction de votre artère fémorale droite (au pli de l’aine) et « naviguera » sous contrôle radiographique au sein de vos artères jusqu’au niveau des 2 artères utérines responsables du saignement.
  • Il réalisera une embolisation (occlusion) de ces artères à l’aide de matériel dit « résorbable» ce qui permettra de traiter le problème aigu (hémorragie) sans altérer votre fécondité ultérieure (pas de retentissement sur l’utérus à moyen et long terme).

Quelles sont les suites opératoires ?

  • Vous resterez hospitalisé en général 3 à 5 jours après l’intervention en fonction de votre état clinique et de votre taux d’hémoglobine.
  • Dans la majorité des cas, une hospitalisation en unité de soins intensifs est nécessaire pendant 24 à 48 heures.
  • Un pansement compressif sera mis en place au point de ponction (pli de l’aine).

Informations importantes

Bon à savoir

Quels sont les risques éventuels ?

  • Hématome au point de ponction (5% des cas) : Il survient rapidement après l’intervention . Le maintien du point de ponction et l’alitement (minimum 6h) permet de réduire considérablement ce risque. Cet hématome disparait spontanément en quelques jours ou semaine.
  • Echec (1%) : Les échecs de cette technique sont rares. Un geste chirurgical dit de sauvetage est exceptionnellement réalisé.
efficacité

Notre engagement 

une permanence
des soins

Notre équipe médicale de radiologues et d’anesthésistes assurent une permanence des soins avec système d’astreinte 24h / 24h , 7 jours sur 7 pour une prise en charge optimale des patients .

Nous réalisons des gestes en urgences : embolisation d’hémorragie de la délivrance, embolisation digestive, embolisation d'épistaxis, réalisation d’abords veineux (Picc Line), drainages de collections...

24H/24H

7 jours/7

Contact

Aller au contenu principal